Première histoire : « Nuit d’Ancre » Gisèle B.

by

Il y avait derrière les Lohn la terreur de ce long voyage définitif dans la nuit cosmique.
Il y avait devant eux l’invite d’une barrière, un angle de granite, un buisson, une mare.
Il y avait dans cette terre meuble à l’odeur verte le bien-être de plonger ses racines.
Il y avait près du premier arbuste la prudence de Möhl et Rave montant la garde.
Il y avait sur le talus le frisson du vent dans les grands peupliers bruissants.
Il y avait sur le chemin la joie fière de Noun lâchant la main paternelle pour ses premiers pas terriens.
Il y avait dans le cœur de Noun-Bahr la certitude rayonnante d’avoir bien choisi la planète où son enfant pourrait grandir.

Il y eut au fond du bosquet le sanglot déchirant de Mouna-la-magicienne Lohn.

Il y eut tout proche en écho le sanglot de Baal-le-Sage…
Il y eut par-delà la mare l’émotion de son visage aux yeux bleus magnétiques.
Il y eut dans la nuit d’encre des remous d’âmes et des craquements de branchages.
Il y eut dans un rayon de lune la stupeur des Lohn de voir surgir des êtres longilignes au masque d’or.

Il y eut entre les feuilles un long conciliabule des Aureus désignant le plus jeune.
Il y eut dans un silence épais de vie suspendue l’hésitation gonflée d’espoir de Laricote.
Il y eut vers le centre du cercle le pas en avant vers ces nouveaux venus.
Il y eut au-delà de l’étrange la naissance d’un sourire.
Il y eut au bout des rameaux tendus la promesse d’une feuille.
Il y eut dans le Kreiz Breizh la Rencontre des Lohn et des Aureus…

Gisèle B.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :